MOBILIS OFFRE 100 Minutes Gratuites par Jour

MOBILISLe premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie ATM Mobilis, annonce le lancement d’une nouvelle offre promotionnelle « 100 Minutes gratuites par jour », destinée aux abonnés prépayés «mobilisCarte».
Ainsi, Mobilis offre la possibilité à ses clients de bénéficier de 100 minutes d’appels Gratuits vers Mobilis pour seulement 100 DA.
En effet, pour chaque rechargement égal ou supérieur à 100 DA via des cartes de recharges ou à travers les rechargements électroniques Arsselli et Racimo, les clients bénéficieront de 100 minutes d’appels Gratuits vers Mobilis.
Les 100 minutes sont valables durant toutes la journée soit 24 heures, et tous les appels vers le réseau CODE DE L'AUTOROUTEMobilis seront gratuits jusqu’à épuisement des 100 minutes.
Mobilis précise, que l’abonné peut bénéficier du bonus voix à chaque fois qu’il recharge son compte dans la journée, par contre sa validité restera de 24h.
Cette offre promotionnelle est valable dés aujourd’hui et reste valide jusqu’au 24 Mars 2010 pour les abonnés MobilisCarte.
Les abonnés de l’offre « Batel » doivent faire une migration vers l’offre initiale «mobilisCarte» afin de bénéficier de cette nouvelle promotion. 

La campagne de l’opérateur téléphonique public Mobilis, filiale d’Algérie Télécom, s’affiche dans le pays. MOBILIS  a décidé d’innover dans le discours publicitaire développé jusque là en Algérie. 

Avec le nouveau code de la route qui ne fait pas d’exception à l’interdiction de téléphoner au volant même dans un bouchon. Alors certes, on pourra répondre avec le kit main libre. 


Archives pour la catégorie a travers la Presse

ALGERIE TELECOM baisse ses tarifs de 40 %

ACTEL BEN AKNOUN 
 
COMMUNICATIONS AU NIVEAU DES KMS
Algérie Télécom baisse ses tarifs de 40 %
 

Le président-directeur général d’Algérie Télécom, Moussa Ben Hamadi, a annoncé, hier, que les tarifs des communications au niveau des kiosques multiservices vers les mobiles ont connu une baisse de 40 %. Le tarif de la communication est passé de 15 DA /TTC à 9 DA/TTC

 

Lors d’une rencontre avec les propriétaires de KMS, M. Moussa Benhamadi a annoncé que les activités des kiosques multiservices pourraient évoluer. Il évoquera, ainsi, la possibilité d’offrir des services de cybercafé ou de distribution de factures téléphoniques. L’opération de réduction des tarifs a, par ailleurs, été lancée depuis le 1er février 2010 et concerne les tarifs des communications vers tous les mobiles à partir de tous les taxiphones (KMS) partenaires d’Algérie Télécom. 

MOUSSA BENHAMADIDe ce fait, le tarif de la communication vers tous les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile en Algérie, à savoir ALGERIE TELECOM, Watania Télécom Algérie et Orascom Télécom Algérie, est passé de 15 à 9 DA/TTC la minute. Pour ce qui est des communications locales, elles sont comptabilisées à 5 DA/TTC la minute. Et pour l’appel national, il est de 6 DA/TTC la minute. Selon les responsables d’Algérie Télécom, ces tarifs vers le mobile qui ont connu une baisse de 40 % sont les moins chers par rapport à la concurrence. Pour ce qui est des KMS, ils bénéficieront d’une remise de 35 % pour un total de consommations téléphoniques par ligne. Ceci en plus d’un gain direct de 0,79 DA/TTC par minute de communication, soit «9 DA encaissés, 8,21 DA taxés et facturés». 

Ce sont les Actel de Ben Aknoun et de Rostomia qui ont lancé cette nouvelle opération en direction des KMS. Les deux agences commerciales proposent, ainsi, de vulgariser les nouvelles tarifications. Par cette nouvelle opération, l’opérateur s’oriente, selon ses responsables, vers une rupture avec «les pratiques anciennes qui inhibent les services en direction de la clientèle, pour assurer une qualité de service irréprochable ».

Le Soir d’Algerie le14/03/2010
 

Les Kiosques MultiServices d’ALGERIE TELECOM

BEN AKNOUN Les Kiosques MultiServices bénéficient d’une nouvelle tarification Algérie Télécom fixe les prix à 9 DA/min vers tous les réseaux mobiles
 

Passant de 15 à 9 DA, soit une réduction de 40%, c’est désormais le tarif le plus compétitif sur le marché. Regain d’intérêt d’ Algérie Télécom en direction des kiosques multiservices (KMS) pour le moins tardif, mais ô combien substantiel pour une activité en totale déperdition jusqu’à être menacée carrément de cesser d’exister. Devant l’urgence de voir des milliers d’emplois en péril, AT prend le taureau par les cornes et décide d’une baisse sensible des tarifs dont l’unité (minute) passe de 15 DA à 9 DA (TTC), et ce, vers tous les réseaux mobiles.

Cela signifie pour le client un avantage tarifaire certain par rapport à la concurrence puisque, désormais, AT peut se targuer de pratiquer le tarif le moins cher et damer, ainsi, le pion à ses concurrents. Pour le KMS, il s’agit d’une remise de 35% pour un total de consommations téléphoniques par ligne en plus d’un gain direct de 0,79 DA/TTC/min de communication (9 DA encaissés-8,21 taxés et facturés).

Ceci implique une offre tarifaire de 3 DA/TTC/min pour le local, 6 DA pour l’interurbain et 9 DA vers tous les réseaux mobiles. Autrement dit, une seconde chance pour relancer l’activité et prétendre à de véritables espaces de communication.
Cette baisse est en fait appliquée depuis le 1er février dernier avant d’être présentée à la presse hier à l’initiative des Actel de Ben Aknoun et Rostomia.
Au niveau de la salle de conférences Djaweb à Ben Aknoun, en présence de Moussa Benhamadi, P-DG d’Algérie Télécom, de ses collaborateurs et d’un certain nombre de propriétaires de KMS, il a été question d’une nouvelle approche dans la relation AT-KMS qui se veut plus solide, mais surtout plus humaine.

Sur ce chapitre s’attardera, d’ailleurs, longuement M. Benhamadi pour signifier clairement et de manière catégorique qu’il est urgent de rompre avec les anciennes pratiques au niveau d’AT qui, dans le passé, se souciait peu des KMS.  “Nous allons travailler en étroite collaboration avec les KMS et leur accorder la place qu’ils méritent en tant que véritables partenaires”, dira-t-il d’emblée non sans interpeller les KMS pour mieux s’organiser de manière à être plus représentatifs en tant qu’interlocuteurs et d’ajouter : “Nous allons mettre en place les mécanismes nécessaires pour hisser ces espaces à leur vocation initiale, à savoir offrir au consommateur plusieurs services et ne plus se contenter d’un seul, en l’occurrence le téléphone comme c’est le cas actuellement”.

M. Benhamadi parlera alors de plusieurs actions qui seront menées en faveur des KMS qui devront bénéficier d’un appui certain de l’entreprise. Il citera, entre autres, l’habillage des KMS et l’établissement d’une ligne dédiée à leur intention (7/7 et H24) pour les dérangements et autres réclamations. Il abordera surtout la possibilité de développer de nouvelles offres concernant l’Internet et la distribution des factures.
“Lorsque le client devra renouveler son abonnement internet, il pourra s’adresser au KMS le plus proche de son quartier. Nous sommes également en train de préparer une nouvelle offre Wifi et développer le prepaid pour le fixe, ADSL, Wifi, Wimax, etc., le KMS peut jouer un rôle prépondérant dans la phase de commercialisation”, développera M. Benhamadi, soutenant que l’entreprise est tenue d’optimiser les coûts pour permettre ainsi aux KMS un second souffle après les difficultés qui ont secoué l’activité ces dernières années jusqu’à en réduire le nombre. Aujourd’hui, on compte 49 000 KMS essaimés à travers le territoire national représentant pas moins de 195 000 lignes téléphoniques. La concurrence reste bien loin derrière qu’il s’agisse d’OTA ou de WTA, dont les efforts dans ce sens sont louables sans que cela ne soit réellement efficace.

Algérie Télécom

ALGERIE TELECOM

Vers la valorisation de l’activité des KMS

EL MOUDJAHID du 13-03-2010

9 dinars la communication vers le mobile à partir des kiosques.
Algérie Télécoms compte s’appuyer sur les KMS dans la distribution des factures.
Internet et des lignes voix sur IP pour les kiosques
.
           
En vue de vulgariser la promotion spéciale kiosques multiservices (KMS), lancée le 1er février dernier, les Actels de Ben-Aknoun et Rostomia ont pris l’initiative de réunir, hier, au sein du complexe Djaweb les propriétaires des kiosques  relevant de leur territoire pour débattre de leurs problèmes en présence du P-dg d’Algérie Télécoms, M. Moussa Benhamadi. La nouveauté qu’offre l’opérateur public aux KMS porte sur une réduction de 40% sur les tarifs des communications vers tous les mobiles, soit 9 dinar TTC la minute au lieu de 15 dinars auparavant. Une promotion qui ne concerne, cependant, pas l’offre tarifaire vers le fixe  qui demeure à 3 dinars pour les communications locales et à 6 dinars pour les appels nationaux.
Avec 49.000 KMS sous l’enseigne d’Algérie Télécoms utilisant 195.000 lignes téléphoniques, le groupe public compte relancer cette activité, dont le chiffre d’affaires a connu une chute libre après la démocratisation du mobile.
Les propriétaires se plaignent, en effet, de la «mauvaise» situation de l’activité qui a poussé bon nombre d’eux à baisser  rideau. Le recul du chiffre d’affaires serait de 60 à 80%, à en croire, un gérant de kiosque à Bouzaréah qui a vu sa recette mensuelle baisser de 250.000 à 40.000 dinars, à cause, affirme-t-il, de la tarification qui ne concurrence pas les offres du mobile.
Et pour freiner le départ des propriétaires des kiosques vers d’autres opérateurs, causé notamment par la qualité des services, M. Benhamadi promet d’instaurer un dialogue permanent avec les partenaires de son groupe.  L’objectif premier est de rendre aux  KMS, devenus «taxiphones», leur vocation première de multiservices au lieu du «service unique» qu’ils offrent, actuellement, à savoir le téléphone. M. Benhamadi annonce ainsi l’introduction de nouveaux services aux KMS comme internet et l’installation de lignes téléphonique de voix sur IP, moins coûteuses et pour l’entreprise et pour le consommateur.  Algérie Télécoms compte, également, associer les kiosques dans la distribution des factures téléphoniques qui constituent un vrai casse-tête chinois, à cause notamment des retards dans l’acheminent provoquant coupures et désagréments aux clients. 
Au-delà d’associer ces partenaires dans toutes les nouveautés qui les concernent, le P-dg veut aussi instaurer un dispositif de suivi et d’évaluation pour optimiser les coûts de revient et donner un nouveau souffle à l’activité.

1...34567

greenearthesa |
Collectif des Sans Papiers ... |
akwateam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lalogeuse
| CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY